POP

Plateforme ouverte du patrimoine

Donjon, château

Désignation

Dénomination de l'édifice

Donjon ; château

Titre courant

Donjon, château

Localisation

Localisation

Centre-Val de Loire ; Indre-et-Loire (37) ; Paulmy

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Grand-Pressigny (Le)

Lieu-dit

Le châtelier

Références cadastrales

1812 B1 75, 76 ; 1986 B1 81, 82

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Partie constituante non étudiée

Donjon ; enceinte ; douves ; logis ; dépendance ; temple ; grange ; jardin ; parc

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e moitié 12e siècle ; 15e siècle ; 2e moitié 15e siècle (?) ; 1ère moitié 16e siècle (?) ; 2e moitié 16e siècle ; 2e moitié 17e siècle

Auteur de l'édifice

Description historique

Sur un promontoire de forme ovoïde entouré par des douves en eau, fut élevé le donjon résidentiel du châtelier dans la seconde moitié du 12e siècle ; éventré il conserve toute sa hauteur (4 niveaux anciennement planche avec accès au premier étage) ; l'étage noble (2e étage) conserve une latrine et les vestiges d'une cheminée ; l'escalier en vis est disposé dans un éperon ; le site est entouré par une enceinte à Tours rondes pleines (en ruine) , et percé par une tour porte carrée accessible par un pont dormant ; cette enceinte est vraisemblablement contemporaine du donjon ; au 15e siècle, la tour Sud adopte la forme d'une tour en fer à cheval d'habitation et de défense (archère canonnière) ; à la même époque, l'enceinte est doublée entre le pont dormant et la tour porte carrée, par une enceinte aménagée d'archères canonnières avec pont levis charretier et piéton disparu (Terrier A.N.) ; dans la seconde moitié du 15e siècle, et la première moitié du 16e siècle, c'est peut-être Jacques Vernon, seigneur du châtelier à partir de 1457, qui fait construite le nouveau logis, soit l'aile Nord et le pavillon Nord de l'actuel logis ; ce logis englobe une tour ronde de l'enceinte ; dans la 2e moitié du 16e siècle, François de la Noue dit "bras de fer" est manifestement le maître d'ouvrage d'une plate forme d'artillerie en terrasse, située à l'Ouest du promontoire, élevée sur des casemates et agrémentée par une échauguette sur trois trompes ; l'accès s'y faisait par un pont levis à bascule et une tour-porte carrée défendue par des archères à la française ; dans la 2e moitié du 17e siècle, le logis est agrandi par l'addition d'une aile et d'un pavillon qui lui sont accolés symétriquement au Sud ; on construit également la grange dite des protestants qui peut-être originairement un temple protestant, et une dépendance ; la cour était limitée au Sud par un bâtiment disparu (cadastre Napoléonien) qui peut dater de cette époque ; ces travaux ont pu être commandés par Benjamin de Pierre Buffière ; des jardins et un parc à la française sont plantés au 18e siècle (Terrier A.N.) disparus aujourd'hui ; une importante restauration du logis à récemment été entreprise

Description

Matériaux du gros-œuvre

Tuffeau ; silex ; pierre de taille ; moellon ; enduit

Matériaux de la couverture

Ardoise ; tuile plate

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré ; étage en surcroît

Typologie du couvrement

Voûte en berceau plein-cintre

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans ; croupe ; toit en pavillon ; toit polygonal ; pignon découvert ; toit conique

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre ; escalier en vis sans jour ; en maçonnerie ; escalier hors-oeuvre ; escalier en vis sans jour ; en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

Enceinte et portes carrées de l'enceinte en pierre de taille ; logis 2e moitié 15e siècle à toit à longs pans et pignon découvert ; logis 2e moitié 17e siècle, grange dite des protestants (temple) et dépendance couverts d'un toit à longs pans et croupe ; tour d'escalier du logis polygonale avec escalier hors-oeuvre en vis sans jour ; tours d'enceinte couvertes d'un toit conique ; logis et pavillon 2e moitié 15e siècle à un étage carré et un étage en surcroît ; logis et pavillon 2e moitié 17e siècle à un étage carré ; donjon à 3 étages carrés ; casemates voûtées en berceau plein-cintre ; escalier du donjon dans l'oeuvre (éperon) , en vis sans jour ; la dépendance et la tour en fer à cheval sont couverts de tuile plate.

État de conservation (normalisé)

Mauvais état ; restauré

Protection et label

Date et niveau de protection de l'édifice

1977 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Les douves ; les façades et toitures de la grange : inscription par arrêté du 5 août 1963 ; Les vestiges du donjon et l'enceinte du 12e siècle ; les façades et toitures du grand logis (cad. B 81, 82) : classement par arrêté du 14 décembre 1977.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1987

Date de rédaction de la notice

1990

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Bardisa Marie

Cadre de l'étude

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Centre-Val de Loire - Service régional de l'Inventaire - 6 rue de la Manufacture 45000 Orléans – 02.38.70.25.06

1/10