POP

Plateforme ouverte du patrimoine

Maison de garde-barrière et passage à niveau n° 15 (voie ferrée Andelot - La Cluse)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison ; passage à niveau

Genre du destinataire

De garde-barrière

Appellation d'usage

Passage à niveau n° 15

Titre courant

Maison de garde-barrière et passage à niveau n° 15 (voie ferrée Andelot - La Cluse)

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Jura (39) ; Le Vaudioux ; R.N. 5

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Franche-Comté

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

La voie ferrée Andelot - La Cluse

Canton

Champagnole

Lieu-dit

Billaude du Haut (la)

Adresse de l'édifice

R.N. 5

Références cadastrales

2006 B 256

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Nom de l'édifice

Section Champagnole - Morez de la voie ferrée Andelot - La Cluse

Références de l'édifice de conservation

IA39001096

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1885 ; 1890

Commentaires concernant la datation

Daté par source ; daté par travaux historiques

Auteur de l'édifice

Description historique

Le passage à niveau n° 15 est l'un des deux de 6 m de large construits entre Champagnole et La Billaude (commune du Vaudioux) , entre le 9 juin 1881 et le 10 juillet 1890. La première date est celle de l'adjudication à l'entrepreneur Joseph Girard (domicilié à Arbois puis Saint-Rambert-en-Bugey) des travaux du premier lot de la section Champagnole - Morez. Ce lot, qui concerne le secteur de Champagnole à La Billaude (commune du Vaudioux) , a été élaboré par les ingénieurs des Ponts et Chaussées Toussaint et Picquenot (Paul ?). La seconde date correspond à la mise en exploitation de la voie. La maison de garde-barrière est bâtie, vraisemblablement par un autre entrepreneur, entre la date d'approbation de l'implantation des 20 maisons prévues, en 1883, et la mise en service du tronçon, en 1890. Elle correspond au plan de " Maison de garde avec cave et étage. Type de la Cie de Paris - Lyon - Méditerranée ", annexé à la circulaire ministérielle du 26 avril 1880. Par la suite, au 20e siècle, elle est agrandie à l'ouest par un corps de bâtiment en appentis, abritant vraisemblablement une salle de bains. Modernisé, le passage à niveau est du type à signaux automatiques lumineux.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire ; moellon ; enduit partiel ; essentage de tôle

Matériaux de la couverture

Tuile mécanique

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol ; en rez-de-chaussée ; étage en surcroît

Typologie de couverture

Toit à longs pans ; pignon couvert

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre

Commentaire descriptif de l'édifice

Le passage à niveau (au PK 021.987) est muni d'avertisseurs lumineux et sonores, et de deux demi-barrières Alsthom. Coiffé d'un toit à longs pans recouvert de tuiles mécaniques, la maison compte un sous-sol et un étage en surcroît. Les murs en moellons calcaires, apparents au niveau des premières assises, sont enduits et protégés au nord et à l'ouest par un essentage de tôle. Les baies sont en arc segmentaire : la façade antérieure (côté voie, au sud) est percée d'une porte surmontée d'une fenêtre, les façades latérales chacune de deux fenêtres.

Commentaires d'usage régional

PLM maison type

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'un établissement public de l'Etat

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2004

Date de rédaction de la notice

2006

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Poupard Laurent

Typologie du dossier

Sous-dossier

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Franche-Comté - Direction de l'Inventaire du patrimoine 4, square Castan 25031 Besançon Cedex - 03.81.65.72.10

1/7