POP

Plateforme ouverte du patrimoine

Cimetière paroissial Saint-Laurent ou de la Trinité, actuellement place du Tertre-Saint-Laurent

Désignation

Dénomination de l'édifice

Cimetière

Précision sur la dénomination de l'édifice - hors lexique

Cimetière paroissial

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Laurent ; de la Trinité

Destination actuelle de l'édifice

Place

Titre courant

Cimetière paroissial Saint-Laurent ou de la Trinité, actuellement place du Tertre-Saint-Laurent

Localisation

Localisation

Pays de la Loire ; Maine-et-Loire (49) ; Angers ; place du Tertre-Saint-Laurent

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Angers intra-muros

Canton

Angers Nord

Lieu-dit

Centre-ville (quartier)

Adresse de l'édifice

Tertre-Saint-Laurent (place du)

Références cadastrales

1840 G 388, 390 à 398 ; 1980 AO 281, 283 à 288, 423

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Nom de l'édifice

Ville

Références de l'édifice de conservation

IA49006892

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

12e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

12e siècle ; limite 12e siècle 13e siècle ; 4e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1409

Commentaires concernant la datation

Daté par source ; daté par travaux historiques

Auteur de l'édifice

Description historique

Pourvu d'un double vocable, Saint-Laurent et de la Trinité, ce cimetière paroissial est mentionné au 12e siècle dans le cartulaire de l'abbaye du Ronceray. Bordé au nord par l'église Saint-Laurent - édifice des 12e et début 13e siècles (étudié) -, il comprend également dès le 12e siècle un oratoire appelé la chapelle Notre-Dame-de-Pitié (étudié) et une chaire construite ou reconstruite en 1409 par les soins de Pierre du Fay, secrétaire du duc d'Anjou Louis II. Déclassé à la Révolution, le cimetière n'est plus ensuite qu'un terrain vague bordé au nord par les ruines de l'église Saint-Laurent, utilisé ponctuellement comme carrière pour l'extraction de l'ardoise à bâtir. Néanmoins, la procession annuelle du Saint-Sacrement, qui s'y achevait depuis le 13e siècle devant la chapelle Notre-Dame-de-Pitié, perdure jusqu'en 1965 devant un nouveau reposoir élevé entre 1875 et 1888 (étudié) , à la suite d'édicules provisoires. Dans le courant du 20e siècle, le terrain est fortement nivelé et aplani. Des sondages archéologiques effectués en 1996, préalablement au réaménagement de la place, ont permis de localiser plusieurs sites d'extraction et une seule sépulture à l'entrée de l'église.

Description

État de conservation (normalisé)

Détruit

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1997

Date de rédaction de la notice

1998

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Letellier-d'Espinose Dominique ; Biguet Olivier

Cadre de l'étude

Typologie du dossier

Sous-dossier avec sous-dossier

Adresse du dossier Inventaire

Région Pays de la Loire - Centre de ressources 1, rue de la Loire - 44966 Nantes cedex 09 - 02.28.20.54.70