POP

Plateforme ouverte du patrimoine

Couvent des Augustines (ancien Hôtel-Dieu)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Couvent ; hôtel-Dieu

Genre du destinataire

D'augustines

Titre courant

Couvent des Augustines (ancien Hôtel-Dieu)

Localisation

Localisation

Bretagne ; Côtes-d'Armor (22) ; Tréguier ; rue de la Chalotais ; anciennement Guillaume ; rue

Adresse de l'édifice

Chalotais (rue de la) ; Guillaume (anciennement rue

Références cadastrales

1997 AC 174

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

14e siècle ; 15e siècle ; 2e moitié 17e siècle ; 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1662 ; 1669 ; 1672 ; 1695 ; 1823 ; 1856 ; 1896

Description historique

Dès le 13e siècle existait à Tréguier un hôtel-dieu que fréquenta Saint-Yves (1253-1303). La partie la plus ancienne qui subsiste est l'actuel parloir, contre lequel fut construite, dans la seconde moitié du 15e siècle, la chapelle Sainte-Marie-Madeleine. L'Hôtel-Dieu fut restauré par des religieuses augustines venues de Quimper en 1654. Après la restauration de la chapelle et du parloir (témoins de l'hôpital médiéval, respectivement des 14e et 15e siècles) , les religieuses firent édifier en 1662-1663 le grand corps de logis (cloître, réfectoire, dortoirs, noviciat...) et, à partir de 1669, le nouvel hôpital (salle des hommes en 1672, salle des femmes en 1695) , démoli en 1852 pour faire place au nouvel Hôtel-Dieu, construit entre 1853 et 1856. En 1823 fut construite une aile perpendiculaire au corps de logis du 17e siècle et destinée à un pensionnat de jeunes filles. En 1896, la maison Saint-Yves (maison de repos pour prêtres) a été construite, dans le prolongement de l'hôpital. Une galerie a été ajoutée en 1935 pour faire la jonction entre le cloître et l'hôpital. Désaffecté en 1990, ce bâtiment est devenu un hôtel restaurant.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Peinture

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH partiellement ; classé MH partiellement ; protection partielle

Date et niveau de protection de l'édifice

1997/06/02 : inscrit MH ; 1999/09/08 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Bâtiment conventuel en totalité (aile 19e siècle) ; façades et toitures des autres bâtiments : a/ reliant le parloir à l'aile 17e siècle ; b/ donnant accès à l'aile 17e siècle à partir de la rue Gambetta ; sol correspondant aux cours et jardins (cad. AC 174) : inscription par arrêté du 2 juin 1997 - Chapelle de la Madeleine y compris son retable, le choeur des religieuses avec ses stalles et le parloir ; le grand bâtiment du 17e siècle en totalité ; la chapelle du cimetière et son décor peint (cad. AC 174) : classement par arrêté du 8 septembre 1999

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Référence aux objets conservés

PM22004866 ; PM22004867 ; PM22004868 ; PM22004865

Typologie de la zone de protection

Abords d'un monument historique

Intérêt de l'édifice

À signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Inscription 05 05 1931 (chapelle et parloir) (arrêté) annulée. Objets mobiliers protégés.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'une association cultuelle

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/4