POP

Plateforme ouverte du patrimoine

Ancienne abbaye du Val Richer

Désignation

Dénomination de l'édifice

Abbaye

Genre du destinataire

De cisterciens

Titre courant

Ancienne abbaye du Val Richer

Localisation

Localisation

Normandie ; Calvados (14) ; Saint-Ouen-le-Pin

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Basse-Normandie

Références cadastrales

1991 B 19, 21 ; 2008 B 17, 21, 248

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

Ruisseau des Longrayes

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

18e siècle ; 19e siècle ; 1er quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1842 ; 1856 ; 1908

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Guizot François (habitant célèbre)

Description historique

L'abbaye, fondée en 1167 par Philippe de Harcourt, évêque de Bayeux, fut l'un des rares établissements cisterciens de Normandie. Pillée en 1562 et 1589, l'abbaye déclina avant de connaître un renouveau au 17e siècle pour devenir l'un des hauts lieux de la Contre-Réforme. Au milieu du 18e siècle, les bâtiments furent reconstruits. A la Révolution, les bâtiments furent majoritairement détruits et le domaine démembré. Les bâtiments remontant à l'abbaye sont la "maison des hôtes" du 18e siècle, et le corps de ferme du 17e. L'ensemble a été réaménagé au 19e siècle pour y développer une activité culturelle. Au 20e siècle, le nouveau propriétaire, féru d'agronomie, y développa une activité agricole. Des bâtiments modernes ont alors été ajoutés aux parties anciennes. Résidence de François Guizot.

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH partiellement

Date et niveau de protection de l'édifice

1991/12/03 : inscrit MH ; 2008/06/16 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Le logis, avec l'ensemble de ses décors immobiliers ; les façades et toitures de l'aile en retour d'équerre vers le nord-ouest ; les façades et toitures du bâtiment principal (sud-est) de l'ancienne ferme (cad. B 19, 21) : inscription par arrêté du 3 décembre 1991 - Les façades et les toitures de la maison de gardien et de la maison de jardinier ; le laboratoire Schlumberger en totalité ; le potager (cad. B 17, lieudit Pré Bafil, 21 et 248, lieudit Le Val Richer) : inscription par arrêté du 16 juin 2008

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Typologie de la zone de protection

Site classé

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'une société privée

Précisions sur le statut juridique du propriétaire

SC du Val Richer

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Typologie du dossier

Dossier de protection