POP

Plateforme ouverte du patrimoine

Cuivrerie de Cerdon

Désignation

Dénomination de l'édifice

Usine de petite métallurgie

Titre courant

Cuivrerie de Cerdon

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Ain (01) ; Cerdon

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Rhône-Alpes

Références cadastrales

A 1718, 1875 à 1877

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Milieu 19e siècle

Description historique

La cuivrerie s'installe, sur la rivière la Suisse, dès 1854. A partir de cette période, elle connaîtra un fort essor économique et technique jusque dans les premières décennies du 20ème siècle. Après la seconde guerre mondiale, un lent déclin s'amorce avant de trouver un nouvel élan dans les années 1980 grâce à la mise en place d'un circuit de visites. Fermé depuis 2010, le complexe industriel est composé d'un ensemble de bâtiments de taille, d'époques et de constructions très hétérogènes. Son intérêt réside dans la qualité des outils, machines outils et objets manufacturés, conservés encore sur place, en bon état et en grand nombre.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Pierre ; brique ; acier

Matériaux de la couverture

Taule et tuile mécanique

Commentaire descriptif de l'édifice

Les bâtiments de la cuivrerie se succèdent le long de la Suisse de part et d'autre de ses berges. Depuis l'ouest, accessibles par la cour, les anciens bâtiments aux toits à sheds sont occupés par les magasins d'exposition et les toilettes. En enfilade, se trouvent la pièce d'accueil du musée qui permet de voir des éléments de l'appareil de pierre du premier bâtiment du moulin Moline, bâtiment de l'époque moderne du moulin à papier, occupé aujourd'hui par l'atelier des machines à polir et par la pièce où se trouve balancier. Visibles dans la pièce des machines à polir, des axes de transmission horizontaux reliés par courroies de transmissions aux machines de polissage, s'y trouve également une pointeuse et des collections d'objets de cuivre. Dans la pièce de la machine à balancier se trouvent des gabarits en bois et des moules à emboutir. Dans les deux pièces un dallage de pierre couvre le sol. Le bâtiment de la forge en brique et tuiles mécaniques est équipé d'une cheminée à six foyers. Une quantité importante d'outils s'y trouvent encore ainsi que des sulfateuses, réservoirs et autres objets en cuivre. En enjambant la Suisse, on peut se rendre au long bâtiment des tours à repousser et aux deux ateliers situés de l'autre côté du cours d'eau. Le bâtiment des tours est construit en 1915 et possède toujours l'intégralité du système de transmission accroché au mur sud et au plafond et les corroies de transmissions qui actionnent les tours. Dans l'atelier qui se trouve plus à l'ouest du bâtiment des tours, se trouvent des établis où reposent encore des commandes et une importante quantité d'outillage en partie remisée dans des meubles à casiers de bois ; les objets les plus remarquables de cette pièce sont des chevilles sur billots sur lesquelles les ouvriers travaillaient les objets à la main. Dans le prolongement ouest de cet atelier, le dernier bâtiment abrite des machines d'emboutissage dont la presse Bliss et une série de martinets avec leurs tabourets de travail. Le système hydraulique extérieur ainsi que les éléments de transmission de l'énergie présents aussi dans cet atelier sont toujours en place. Les canalisations mériteraient d'être curées et réparés pour une meilleure lisibilité du site. Des trois roues à aube, seule celle qui se trouve en prise directe avec la Suisse fonctionne encore ; celle qui lui est perpendiculaire ainsi que celle qui se trouve à l'arrière du bâtiment des tours sont toutes deux en mauvais état de conservation et ne tournent plus. De part et d'autre des anciens ateliers se trouvent des bâtiments modernes qui abritaient les services administratifs et des espaces d'exposition, construits à la fin du XXe siècle qui ne présentent pas un intérêt pour une protection.

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

2013/10/22 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

La Cuivrerie en totalité : les bâtiments, les installations techniques et mécanismes fixés, le système hydraulique avec son bief (en sont exclus, le bâtiment édifié en 1995 et le parking attenant, situés sur la parcelle A 1719 et pour une partie réduite sur la parcelle A 1876, ainsi que le bâtiment dans la partie nord de la parcelle A 1875 séparé des ateliers par la cour d'entrée de la cuivrerie) et les parcelles sur lesquelles elle se trouve (cad. A 1875 à 1877, 1718) : inscription par arrêté du 22 octobre 2013

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'une société privée

Précisions sur le statut juridique du propriétaire

SCI RICAL

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

2013

Cadre de l'étude

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/13