POP

Plateforme ouverte du patrimoine

Château des Forges de Lanouée

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château ; centrale hydroélectrique ; cité ouvrière

Titre courant

Château des Forges de Lanouée

Localisation

Localisation

Bretagne ; Morbihan (56) ; Les Forges

Références cadastrales

A 35, 36 ; H 10, 13, 26, 83 à 88, 90 à 94, 952, 1064 à 1066, 1068, 1081 à 1086

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

18e siècle ; 19e siècle ; 1ère moitié 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1756 ; 1837 ; 1932

Description historique

L'origine industrielle du site remonte à 1756. Les forges ont fonctionné jusqu'en 1864. En 1837, un moulin à tan est créé et, en 1857, un canal de jonction entre la rivière et le canal de Nantes à Brest est construit. En 1932, une usine hydroélectrique est construite, accompagnée de la maison du gardien. Il s'agit de la transformation d'un site industriel en un domaine agricole et paysager autour de l'ancienne maison du maître des forges construite dans les années 1760, et transformée en château néo-Louis XIII au 19e siècle. Un premier agrandissement en profondeur et en longueur s'est fait dans les années 1850, auquel ont été ajoutés deux pavillons latéraux symétriques à la fin du siècle. A l'intérieur, les pièces de réception et salle à manger se répartissent autour d'un hall central dans lequel se place un escalier en bois. L'ancienne cuisine en sous-sol a conservé son organisation. En 1888, l'architecte paysagiste Killian dessine un projet de jardin qui ne sera pas réalisé. Dans les années 1887, il fait construire la ferme à l'entrée du domaine. A partir de 1908, la cour précédant la demeure est encadrée par deux bâtiments : "l'ambulance" (service social et médical) et la "petite maison" qui contenait les bureaux de part et d'autre desquels s'alignaient les logements ouvriers. Un jardin en parterres de broderies de buis est créé pour donner du travail aux ouvriers demeurés sans emploi. L'ensemble est complété par un vaste bassin bordé d'un nymphée. L'ancien haut fourneau sert de réservoir d'eau. La chapelle est agrandie en 1895 et prend un plan en croix latine. Le petit clocher à quatre pans sur base quadrangulaire est remplacé par une flèche dans les années 1990. La cité se compose de petites maisons identiques, groupées par deux unités mitoyennes.

Description

Typologie de plan

Jardin régulier

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH partiellement

Date et niveau de protection de l'édifice

2007/08/24 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Le château, à savoir, pour les façades et les toitures, le logis, les bâtiments encadrant la cour dits " l'ambulance " et " la petite maison ", la maison du contremaître, la chapelle, les maisons de la cité ouvrière, l'usine hydroélectrique et la maison du gardien, le corps de ferme (maison d'habitation, chenil et bâtiments d'exploitation) , ainsi que les jardins réguliers, le bassin et le nymphée (cad. A 35, 36 ; H 1064 à 1066, 1068, 1081 à 1086, 10, 13, 26, 83 à 88, 90 à 94, 952) : inscription par arrêté du 24 août 2007

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Observations concernant la protection de l'édifice

Voir aussi notice PA56000056 (Forges de Lanouée).

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'une société privée ; propriété de la commune

Précisions sur le statut juridique du propriétaire

SCI des Forges de Lanouée : cad. A 35, 36 ; H 1064 à 1066, 1068, 1013, 83 à 88, 90 à 94, 952 ; SA Usine hydroélectrique des Forges de Lanouée : cad. H 1081 à 1086 ; commune : cad. H 26

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

2007

Cadre de l'étude

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/18