POP

Plateforme ouverte du patrimoine

Cariatides

N°Inventaire

MNR 198

Domaine

Auteur / exécutant / collecteur

RENOIR Pierre-Auguste

Précisions auteur

Limoges, le 15 février 1841 ; Cagnes-sur-Mer (Alpes-Maritimes), le 3 décembre 1919

Ecole

École française

Titre

Cariatides

Ancien titre

La baigneuse

Millénaire

1909

Siècle

19e siècle

Technique

Toile ; peinture à l'huile

Dimensions

H. 1,30 ; La. 0,41 m.

Inscriptions

Signé en bas à droite : « Renoir »

Genèse

Variante peinte en 1909 du tableau de la collection Barnes, Merion (USA).

Historique

Le panneau décoratif « Cariatides » - dont il existe un pendant ainsi qu’une variante conservée à la Fondation Barnes à Philadelphie - a été créé par Renoir vers 1897 pour un commanditaire non identifié (1) (2). Le peintre garde le tableau dans son atelier jusqu’au 2 août 1917, date où il le vend à un consortium de marchands d’art qui comprend Bernheim-Jeune, Vollard et Durand-Ruel ; le consortium le revend à Durand-Ruel seul le 2 octobre 1917 (3). À partir d’une date inconnue, le tableau fait partie de la collection d’impressionnistes du pharmacien Henri Canonne (2). Le 18 février 1939, il est présenté lors de la vente de la collection Henri Canonne par Maître Alphonse Bellier, à Paris, galerie Charpentier, sous le numéro de lot 46 (4). Le procès-verbal de la vente est introuvable, mais un article sur la vente dans la Gazette de l’Hôtel Drouot nous apprend que « M. Schustermann » a acheté le tableau pour la somme de 82 000 F (5). Il doit s’agir du marchand d’art Grégoire Schusterman, propriétaire d’une galerie au 20, avenue Kléber dans le 16e arrondissement de Paris. À cause de ses origines juives et après avoir résilié le contrat de bail de sa galerie, Grégoire Schusterman s’enfuit en zone non occupée vers mi-mars 1941 (6). Avant sa fuite, il vend plusieurs de ses œuvres, mais il en emporte aussi quelques-unes avec lui. À la suite de son installation à Nice, où il restera jusqu’à la fin de la guerre, Grégoire Schusterman continue à vendre des œuvres de sa collection. La date exacte à laquelle il se sépare des « Cariatides » n’est pas connue. Mais le 22 mars 1941, le panneau réapparait sur le marché ; il est vendu par Alfred Pacquement, négociant spécialisé dans les produits coloniaux, à la marchande d’art munichoise Maria Gillhausen au prix de 360 000 F (7). L’intermédiaire de cette vente est Pierre Landry, joueur de tennis, collectionneur et marchand d’art d’origine russe (8). Une note manuscrite sur une copie de la facture spécifie qu’il s’agit d’une vente sur l’ordre d’Adolf Wüster, attaché de l’ambassade d’Allemagne à Paris (9). Gillhausen fait transporter les « Cariatides » en Allemagne où le tableau est mis à l’abri au château de Thalhausen près de Freising en Bavière (10). Le 22 mai 1946, il entre au Central Collecting Point de Munich et y est enregistré sous le n° 30986 (11). Le rapatriement en France a lieu le 3 juin 1948 par le vingt-neuvième convoi en provenance de Munich (12). L’œuvre est attribuée au musée du Louvre (département des peintures) en 1950 ; depuis 1986, elle est confiée à la garde du musée d’Orsay (13) (14). En 1953, le tableau est déposé à Nice, au musée Masséna, puis, en 1976, au musée des beaux-arts Jules-Chéret (15) (16). Enfin, il est déposé au musée Renoir de Cagnes-sur-Mer en 1995 (17). Le panneau fait l’objet d’une demande de restitution par les ayants droit de Grégoire Schusterman en 2022. La Commission pour l'indemnisation des victimes de spoliations a recommandé la restitution le 31 janvier 2024. L'oeuvre a été restituée le 16 mai 2024 aux ayants droit de Grégoire Schusterman.

Commentaire

Champ Catégorie renseigné en 2018.

Catégorie

Oeuvre assurément spoliée.

Restitution

Restitué le 16 mai 2024

Autres numéros

30986 : numéro du Central Collecting Point de Munich. 220 : anc. numéro d'inventaire.

Marques

Au revers : Sur la toile : Rien. Sur le châssis : Étiquette « Galerie Bernheim Jeune/Monsieur Canonne » ; étiquette « Renoir 11940/Deux jeunes femmes nues, guirlandes de feuillages et de fruits/1890 » ; en bleu : « 30986 » ; étiquette : « Bernheim-Jeune/Le nu à travers les siècles/mai-juin 1954 » ; en bleu « 7741 » ; étiquette « Bernheim Pusez » ; en noir « 6088 » ; étiquettes « 7 » et « 19 » ; étiquette « E3169MP33 ». -Sur le cadre : Étiquettes de transporteurs : « Exp. Impressionnisme/Léningrad-Moscou 1970-1971/Les Cariatides Musée de Nice ».

Localisation

Restitué

Etablissement affectataire

Paris ; musée d'Orsay

Exposition

1927, Paris, galerie Bernheim-Jeune, « Cinquante Renoir choisis parmi les nus, les fleurs, les enfants » (d'après étiquette au revers), peut-être n° 50 (appartenait à M. Canonne) ou n° 51 (Marcel Bernheim). 1952, Nice, galerie des Ponchettes, « Renoir », (Cat. : n° 23). 1952, Lyon, palais Saint-Pierre, « Renoir », (Cat. : n° 44). 1954, Paris, Bernheim-Jeune, « Le Nu à travers les âges », (Cat. : n° 48, anciennes collections Bernheim-Jeune, Canonne). 1955, Marseille, musée Cantini, « Les Impressionnistes français », (Cat. : n° 36). 1960, Nice, palais de la Méditerranée, « Peintres à Nice et sur la côte d'Azur », (Cat. : n° 113). 1961-1962, Tokyo, Musée national, Kyoto, musée municipal, « Exposition d'Art français 1840-1940 », (Cat. : n° 114). 1969, Cagnes-sur-Mer, maison des Collettes, « Cinquantenaire de Renoir », (Cat. : n° 24). 1971, Moscou, musée Pouchkine, Saint-Pétersbourg, musée de l'Ermitage, « Peintures impressionnistes des musées français», (Cat. : s. n°). 1971, Madrid, Museo Espanol de Arte Contemporaneo, « Los Impressionnistas Franceses », (Cat. : n° 65, repr.) 1975, Hyogo, Kobé, musée d'Art moderne, « Collections du musée de Nice et de la Côte d'Azur », (Cat. : n° 21). 1985, Pékin, palais des Beaux-Arts, Shanghai, musée des Beaux-Arts, « La Peinture française 1870-1920 », (Cat. : n° 9).

Bibliographie

RIVIÈRE, G., « Renoir et ses amis », Paris, Flony, 1921, p. 208-209, repr. p. 208. ALEXANDRE, Arsène, « La Collection Canonne-Une histoire en action de l'Impressionnisme et de ses suites », Paris, Éditions Bernheim-Jeune et Renaissance de l'art, 1930, p. 65-66. DRUCKER, Michel, « Renoir », Paris, éd. Pierre Tisné, 1944, p. 17, 87, 99-102. FOUCART, Jacques ; FOUCART-WALTER, Élisabeth, « Catalogue sommaire illustré des peintures du musée du Louvre et du musée d'Orsay, École française, Annexes et Index », Paris, RMN, 1986, tome V, p. 324. DUSSAULE, Georges, « Renoir à Cagnes-sur-Mer et aux Collettes » , Cagnes-sur-Mer, musée Renoir, 1994, p. 46, repr. LESNÉ, Claude ; ROQUEBERT, Anne, « Catalogue des peintures MNR », Paris, RMN, 2004, p. 428, repr.

Notes

(1) Guy-Patrice et Michel Dauberville, Renoir : catalogue raisonné des tableaux, pastels, dessins et aquarelles, tome IV, Paris, Bernheim jeune, 2012, n° 3472, p. 466. (2) Arsène Alexandre, La Collection Canonne. Une Histoire en action de l’Impressionnisme et de ses suites, Paris, Éditions Bernheim Jeune et Renaissance de l’Art, 1930, p. 66. (3) Guy-Patrice et Michel Dauberville, Renoir : catalogue raisonné des tableaux, pastels, dessins et aquarelles, tome II, Paris, Bernheim jeune, 2009, n° 1293, p. 378. (4) Catalogue de la vente Henri Canonne, Paris, galerie Charpentier, commissaire-priseur : Alphonse Bellier, 18 février 1939, lot 46, https://bibliotheque-numerique.inha.fr/viewer/31767/?offset= page=24&viewer=picture&o=search&n=0&q=cariatides [consulté le 29 septembre 2022]. (5) Anonyme, « Chronique des ventes. Galerie Charpentier – Collection Henri Canonne », La Gazette de l’Hôtel Drouot, 48e année, n° 21, 21 février 1939, p. 1, https://bibliotheque-numerique.inha.fr/viewer/59613/?offset=1 page=83&viewer=picture&o=bookmark&n=0&q= [consulté le 29 septembre 2022]. Il existe des catalogues annotés de la vente Canonne qui confirment l’achat du tableau par « M. Schustermann » au WPI et à la Bibliothèque de l’Institut National d’Histoire de l’Art, collections Jacques Doucet, fonds Guy Loudmer. (6) MEAE, 209SUP/118, Lettre de Grégoire Schusterman à Albert Henraux, 10 novembre 1948 ; AdP, 47W7, n° 1231 ; AdP, 47W56, n° 10370 ; AdP, 47W72, n° 7999. (7) NARA, M1946, Ardelia Hall Collection : Munich Administrative Records, Record group 260, Roll 0133, p. 3, Purchases of Works of Art in France during the Occupation by and on behalf of German dealers and officials (The Schenker Papers, Part 2), https://www.fold3.com/image/270015422 [consulté le 15 janvier 2023]. (8) Sur Landry, voir l’article sur lui rédigé par Camille Chapelle, https://agorha.inha.fr//detail/114 [consulté le 29 septembre 2022]. (9) NARA, M1946, Ardelia Hall Collection : Munich Administrative Records, Record group 260, Roll 0146, p. 55, Copie de la facture de l’achat du 22 mars 1941 par Maria Gillhausen à Alfred Pacquement (intermédiaire : Pierre Landry) pour la somme de 360 000 F, https://www.fold3.com/image/270136973 [consulté le 29 septembre 2022]. (10) NARA, M1946, Ardelia Hall Collection : Munich Administrative Records, Record group 260, Roll 0134, p. 137, Inventaire des achats à l’étranger établi par Maria Gillhausen, https://www.fold3.com/image/270142383?terms=renoir,gillhausen [consulté le 29 septembre 2022]. (11) BArch, B323/680, « Property Card Art » pour Renoir, Two young nude women, consultable sous https://www.dhm.de/datenbank/ccp/dhm_ccp.php?seite=9 [consulté le 29 septembre 2022] ; y sont consignées les marques suivantes : « 30986 » (Mü-Nr.), « 7741 », « monsieur Canonne » et « Gal. Bernheim-Jeune exposition Renoir 1927 Paris ». (12) NARA, M1946, Ardelia Hall Collection : Munich Administrative Records, Record group 260, Roll 0076, p. 52, Liste des objets d'art français provenant du Central Collecting Point de Munich, convoi n° 29, daté du 3 juin 1948, n° 178, https://www.fold3.com/image/270066288 [consulté le 15 janvier 2023]. (13) SMF, sous-direction des collections, dossier Récupération, Arrêté du ministère de l'Education nationale, 16 mai 1951. (14) SMF, sous-direction des collections, dossier Récupération. (15) SMF, sous-direction des collections, dossier Récupération, Arrêté du ministère de l'Education nationale, 26 août 1953. (16) SMF, sous-direction des collections, dossier Récupération. (17) SMF, sous-direction des collections, dossier Récupération, Arrêté du ministère de la Culture, 5 décembre 1995.

Représentation

Figures (femme, cariatide, nu, en pied, de trois-quarts, portant)

Date de la dernière mise à jour

2024-05-17

Droits de copie photo

© Giraudon. © Ville de Cagnes, Service de la Communication.

1/2