POP

Plateforme ouverte du patrimoine

autel, gradin d'autel, tabernacle (maître-autel)

Désignation

Dénomination de l'objet

Autel ; gradin d'autel ; tabernacle

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Maître-autel

Titre courant

Autel, gradin d'autel, tabernacle (maître-autel)

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Creuse (23) ; Faux-la-Montagne ; église de l'Invention-des-Reliques-de-Saint-Etienne

N° INSEE de la commune au moment de la protection

23077

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Limousin

Canton

Gentioux-Pigerolles

Nom de l'édifice

Église de l'Invention-des-Reliques-de-Saint-Etienne

Référence Mérimée de l'édifice

PA00100062 ; IA00030759

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Choeur, adossés au mur est

Informations relatives aux vols

La statuette de saint Roch a été volée entre 1981 et 1982 ; les trois autres statuettes (Vierge à l'enfant, saint Pierre et saint Léonard) ainsi que les cariatides et le culot de droite ont été volés en août 1992 (le procès-verbal de la gendarmerie est en date du 18 août).

Description

Catégorie technique

Sculpture

Matériaux et techniques d'interventions

Chêne : taillé, peint, polychrome, doré

Description matérielle

Autel, gradin et tabernacle en chêne sculpté, polychrome et doré. L'autel est de forme rectangulaire, il présente une grand panneau central avec motif sculpté en son centre ainsi que deux éléments sculptés le long des montants. Le gradin, également rectangulaire, est sculpté sur toute sa façade. Le tabernacle se compose d'une armoire trapézoïdale prolongée par des ailes à terminaison en aileron. Les faces latérales de l'armoire ainsi que les ailes sont décorées de panneaux sculptés en demi-relief. De part et d'autre des panneaux des ailes sont disposés quatre culots (dont un disparu) qui supportaient autant de statuettes (toutes quatre volées). L'entablement était supporté par deux éléments sculptés en haut relief et placés au niveau des montants antérieurs de l'armoire (également volés). Celle-ci ouvre par une petite porte cintrée également sculptée.

Indexation iconographique normalisée

Ornementation (à chute, à fleur, à rinceau, à enroulement, à feuille d'acanthe, à denticules) ; angelot ; séraphin ; pélican mystique ; couronnement d'épines ; agonie du Christ ; montée au Calvaire ; flagellation du Christ ; bon pasteur ; cariatide ; Vierge à l'enfant ; saint Roch ; saint Pierre ; saint Léonard

Description de l'iconographie

Le motif au centre de l'autel représente le pélican mystique dans une nuée rayonnante. Au niveau des montants, des séraphins retiennent des chutes de fleurs enrubannées. D'abondants rinceaux fleuris, naissant en son centre, se répandent sur le gradin. Des rinceaux se retrouvent à la base du tabernacle où ils sont interrompus par des angelots. Deux cariatides soutenaient l'entablement à denticules dans les angles de l'armoire du tabernacle. Le bon pasteur est représenté sur la porte. Les panneaux sculptés figurent : le couronnement d'épines (aile gauche) ; l'agonie du Christ au jardin des oliviers (face latérale gauche de l'armoire) ; la montée au Calvaire (face latérale droite de l'armoire) ; la flagellation du Christ (aile droite). De gauche à droite, les statuettes représentaient : la Vierge à l'enfant, saint Roch en habits de pèlerin accompagné par l'ange, saint Pierre et saint Léonard.

Dimensions normalisées

Autel : h = 101, la = 246, pr = 102 ; gradin : h = 18,5, la = 244, pr = 40,3 ; tabernacle : h = 86, la = 291, pr = 40 ; porte : h = 42,5, la = 22,5 ; Vierge à l'enfant : h = 45, la = 17, pr = 9 ; saint Roch : h = 48, la = 20, pr = 13,5 ; saint Pierre : h = 44, la = 16,5, pr = 11 ; saint Léonard : h = 39, la = 18, pr = 8.

État de conservation (normalisé)

Oeuvre restaurée

Précisions sur l'état de conservation

Oeuvre restaurée en 1988 par Arts et Bâtiments, Ch. Karoutzos (Issoire) : l'ensemble était recouvert d'une épaisse peinture marron et vernie, les travaux ont consisté en un décapage en recherche de la dorure et de la polychromie anciennes, une consolidation et un traitement du bois, la réparation du gradin et des côtés de l'autel abîmés, la fixation des statuettes et la suppression d'éléments apocryphes (une planche de dessus et les tablettes du gradin) enfin la réintégration de la polychromie et de la dorure à la feuille.

Historique

Siècle de création

2e moitié 17e siècle

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

1987/09/04 : classé au titre objet

Précisions sur la protection

Arrêté : autel et tabernacle.

Observations

Oeuvre volée partiellement

Photographies liées au dossier de protection

SRI (99230208XA, 99230199X, 99230200X, 79230034V, 85230165ZA, 85230088X, 85230161ZA, 85230091X, 85230169ZA, 85230087X, 79230135ZA, 77230629X, 00230035ZA, 00230038ZA, 00230040ZA, 00230042ZA)

Références documentaires

Cadre de l'étude

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du récolement

1999

Date de rédaction de la notice

1999