POP

Plateforme ouverte du patrimoine

chaise à porteurs

Désignation

Dénomination de l'objet

Chaise à porteurs

Titre courant

Chaise à porteurs

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Puy-de-Dôme (63) ; Villeneuve ; château de Villeneuve-Lembron

N° INSEE de la commune au moment de la protection

63458

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Auvergne

Canton

Saint-Germain-Lembron

Nom de l'édifice

Château de Villeneuve-Lembron

Référence Mérimée de l'édifice

PA00092466

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Chambre de la bergère

Description

Catégorie technique

Menuiserie

Matériaux et techniques d'interventions

Bois : peint, doré ; toile (support) ; matériau textile : velours uni ; cuir

Description matérielle

Chaise à porteurs en bois rehaussé de dorures, ouvrant en façade par une porte vitrée dotée d'une poignée en bronze doré. Les côtés latéraux sont aussi dotés de fenêtres vitrées, dans des encadrements en bois doré sculptés en haut et en bas de palmettes rocailles, comme en façade. Elle est recouverte de toile peinte à l'huile, avec en façade un décor d'armoiries dans un cartouche doré rocaille orné de fleurs au naturel, surmonté d'une couronne comtale, et posé sur une terrasse encadrée par deux lions, sur fonds vert. Dessous est peint un paysage en camaïeux de vert dans un encadrement en bois doré et chantourné sculpté d'une palmette rocaille. Les côtés sont ornés sous les vitres d'un cartouche rocaille doré orné de fleurs au naturel, et sur le côté de la vitre d'un cartouche similaire orné d'un chiffre peint en vert sur fonds doré. L'ensemble se détache sur un fonds vert peint d'un paysage en camaïeux. Le bas est orné d'un paysage assorti dans un encadrement en bois doré et chantourné sculpté d'une palmette rocaille. Le dos est peint d'armoiries dans un cartouche rocaille doré orné de fleurs au naturel, surmonté d'une couronne comtale, et reposant sur une terrasse, encadré par deux lions sur fonds vert. Le bas est orné d'un paysage en camaïeux de vert dans un encadrement en bois doré et chantourné sculpté d'une palmette rocaille L'intérieur est tapissé de velours ciselé vert à décor de branchages et de fleurs. L'assise et les deux accotoirs sont recouvert de velours frappé vert avec des franges pour les accotoirs. Le sol est recouvert de cuir. Le sommet de la chaise est garni de cuir brun.

Dimensions normalisées

H = 169 ; l = 80 ; la = 74

Précisions sur l'état de conservation

La porte a gardé sa poignée en bronze doré.

Inscription

Armoiries

Précisions sur l'inscription

La toile est peinte d'armoiries.

Historique

Siècle de création

4e quart 18e siècle

Année de création

1775

Description historique

Fiche protection : Cette chaise à porteurs est authentifiée par une quittance signée de Blanc : Je reconnais avoir reçu de Madame de Féligonde la somme de neuf cents livres pour une chaise à glaces que je lui ai livrée, dont quittance à Paris le 27 janvier 1775. Cette chaise se trouvait au château de Villeneuve-Lembron, d'où elle a été transportée par le baron de Thuret en son hôtel de Riom, lorsqu'il vendit Villeneuve en 1919. Ce sont les héritiers du baron de Thuret qui ont légué à l'Etat pour être affectée au château de Villeneuve cette chaise à porteurs qui s'y trouvait jadis. Donation de Melle Marguerite de Rocquecave d'Haumières de Thuret, du R.P. Prues et de Messieurs René et Albert Prues. Inventaire CMN : D’après les dossiers, cette chaise à porteurs des années 1750-1775 serait authentifiée par une quittance signée de Blanc (localisation actuelle inconnue) : « Je reconnais avoir reçu de Madame de Féligonde la somme de neuf cents livres pour une chaise à glaces que je lui ai livrée, dont quittance à Paris le 27 janvier 1775 ». Néanmoins, les armoiries qui figurent sur cette chaise ne sont pas celles des Féligonde et demeurent inidentifiées… Cette chaise se trouvait au château de Villeneuve-Lembron sous le baron de Thuret, qui la fit transporter en son hôtel de Riom, lorsqu'il vendit Villeneuve en 1919. En 1975, ses héritiers (Melle Marguerite de Rocquecave d'Haumières de Thuret, R.P. Prues et Messieurs René et Albert Prues) ont donné cette chaise à porteur à l'Etat pour être affectée au château de Villeneuve où elle se trouvait jadis.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Typologie de la protection

Classé au titre objet

Date et typologie de la protection

1976/03/15 : classé au titre objet

Numéro d'inventaire affecté à l'objet

VIL1975200003

Observations

D’après les dossiers, cette chaise à porteurs des années 1750-1775 serait authentifiée par une quittance signée de Blanc (localisation actuelle inconnue) : « Je reconnais avoir reçu de Madame de Féligonde la somme de neuf cents livres pour une chaise à glaces que je lui ai livrée, dont quittance à Paris le 27 janvier 1775 ». Néanmoins, les armoiries qui figurent sur cette chaise ne sont pas celles des Féligonde et demeurent inidentifiées… Cette chaise se trouvait au château de Villeneuve-Lembron sous le baron de Thuret, qui la fit transporter en son hôtel de Riom, lorsqu'il vendit Villeneuve en 1919. En 1975, ses héritiers (Melle Marguerite de Rocquecave d'Haumières de Thuret, R.P. Prues et Messieurs René et Albert Prues) ont donné cette chaise à porteur à l'Etat pour être affectée au château de Villeneuve où elle se trouvait jadis.

Sources d'archives et bases de données de référence

39559

Photographies liées au dossier de protection

DOM ; VIL1975200003_001.jpg

Références documentaires

Cadre de l'étude

Dénomination du dossier

Dossier individuel

1/7