POP

Plateforme ouverte du patrimoine

tableau : Jacob bénissant ses enfants

Désignation

Dénomination de l'objet

Tableau

Titre courant

Tableau : Jacob bénissant ses enfants

Localisation

Localisation

Île-de-France ; Hauts-de-Seine (92) ; Rueil-Malmaison ; église Saint-Pierre-Saint-Paul

N° INSEE de la commune au moment de la protection

92063

Canton

Rueil-Malmaison

Nom de l'édifice

Église Saint-Pierre-Saint-Paul

Référence Mérimée de l'édifice

PA00088138

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Transept

Description

Catégorie technique

Peinture

Matériaux et techniques d'interventions

Toile (support) : peinture à l'huile

Indexation iconographique normalisée

Jacob bénissant ses douze fils

Description de l'iconographie

A gauche, Jacob, couché sur son lit, torse nu, bénit ses douze fils avant de mourir. Ses deux fils favoris sont situés au premier plan : Joseph, en toge rouge et couronné, et Benjamin, aux cheveux bouclés et vêtu de blanc. Les autres fils sont placés derrière, devant un drap blanc tendu. La composition en frise, l'isocéphalie, la théâtralité des gestes et les costumes à l'antique rattachent cette oeuvre au courant néoclassique.

Dimensions normalisées

H = 130 ; la = 193

État de conservation (normalisé)

Oeuvre restaurée

Précisions sur l'état de conservation

Oeuvre restaurée entre 1999 et 2000 par l'Atelier Joyerot pour le support et Geneviève Guttin pour la couche picturale. Le cadre a été restauré en 2001 par Jean-Pierre Fontaine.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Personnalités liées à l'histoire de l'objet

Thomas (donateur)

Siècle de création

19e siècle

Description historique

Cette œuvre fut présentée au Salon de 1808 (n°333) et gravée au trait dans les annales de Charles-Paul Landon par E. Langée. Elle fut à nouveau exposée au Salon de Lille en 1822 (n°267). Donné en 1858 par Madame Thomas, petite-fille du peintre demeurant à Rueil-Malmaison, ce tableau fut placé dans une chapelle en face d'une œuvre d'Emile Signol, représentant Joseph dans la prison expliquant les songes de deux officiers de Pharaon. Ainsi, le père prédisant l'avenir de ses fils faisait-il face à son cadet Joseph prédisant l'avenir de l'Egypte. Le tableau de Signol a été malheureusement perdu. Au moment de sa redécouverte au 20e siècle, où il était séparé de son châssis, le tableau a posé des problèmes d'identifications : en 1975, Georges Poisson l'avait signalé dans son Inventaire des édifices religieux des Hauts-de-Seine comme une Mort de saint Joseph d'Emile Signol (vers 1850). Il fut ensuite remarqué en 1982 par Maddy Ariès, conservateur des antiquités et objets d'art de l'époque, qui signala son mauvais état, puis identifié par la société historique de Rueil dans l'inventaire de l'église de 1906 (n° 184). Il est aujourd'hui connu aussi sous le titre de Jacob mourant en Egypte et bénissant ses douze enfants, après avoir prédit la destinée à chacun d'eux.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Typologie de la protection

Inscrit au titre objet

Date et typologie de la protection

2000/05/05 : inscrit au titre objet

Numéro de l'arrêté de protection

Arrêté DAE1 n°2000-65.

Observations

Fiche CAOA manquante à la MPP. Se renseigner auprès de la Conservation des antiquités et des objets d'art.

Référence(s) d'exposition(s)

Paris, Salon de 1808 (n°333) ; Lille, Salon de 1822 (n°267) ; Paris, Galerie Lebrun, 1826.

Référence(s) de publication(s)

MONFORT Marie, CAUMONT Gisèle (sous la dir. de), Patrimoine des Hauts-de-Seine. Guide des tableaux conservés dans les édifices publics et privés, Paris : Somogy, 2007, vol. 1, p. 34-35, vol. 2, p. 274-275 , Les Salons retrouvés Eclat de la vie artistique dans la France du Nord 1815-1848, t. II, Lille : Association des conservateurs des musées du Nord-Pas-de-Calais, 1993 ; Landon Charles-Paul, Annales du musée et de l'école moderne des Beaux-Arts, Salon de 1808, 2e édition, t. 2, 1883, pl. 27.

Sources d'archives et bases de données de référence

Fiche Conservation des antiquités et objets d'art des Hauts-de-Seine : CAOA92_000135 ; archives de l'église : inventaire de 1906, 184, note du père Baron : Le 15 mai 1858, un tableau représentant Jacob bénissant ses enfants a été donné à l'église par Mr et Mme Thomas, paroissiens de Rueil. Il est l'œuvre de feu Mr Charles Dutron-Lafond (chev.de la leg d'h.) grand-père maternel de Mme Thomas. Ce tableau a obtenu la médaille d'or en 1805 sous le règne de Napoléon Ier.

Photographies liées au dossier de protection

Cliché Geneviève Guttin 2000.

Références documentaires

Cadre de l'étude

Dénomination du dossier

Dossier individuel

1/4