POP

Plateforme ouverte du patrimoine

Portrait de Jean Richepin

Identification du bien culturel

N°Inventaire

990.3.1

Domaine

Dénomination

Titre

Portrait de Jean Richepin

Précision auteur

Le Puy, 1856 ; Grasse, 1914

Ecole-pays

France

Période de création

Millésime de création

1885

Matériaux - techniques

Mesures

H. 65 ; l. 46,5

Inscriptions

signature, date

Précisions inscriptions

signé et daté, en bas, à droite : Maurin 1885

Onomastique

RICHEPIN Jean

Précisions sujet représenté

le cartel sur le mur et les livres alignés dans la bibliothèque sont des allusions à la nécessité et à la vanité de la culture face au temps.

Date sujet représenté

1849 né ; 1926 mort

Contexte historique

Genèse

oeuvre en rapport

Historique

Exposé au Salon des Champs-Elysées (n° 1701) en 1885, notre toile frappe la critique par le 'rouge fracassant' de la robe du modèle. Longtemps conservée dans la collection du poète Jean Richepin (1849-1926), la peinture est assez représentative de la première phase créatrice de l'artiste [...]. L'admiration clairement énoncée par Maurin pour les maîtres nordiques du XVIIe siècle se décèle dans cette manière de faire osciller le tableau entre le portrait et la scène de genre [...]. Enfin malgré son héritage naturaliste le tableau s'inscrit parfaitement dans le travail des impressionnistes. (in PINETTE Matthieu et SOULIER-FRANCOIS Françoise, De Bellini à Bonnard, Paris, Pierre Zech Editeur, 1992, p.190) ; Maurin aurait réalisé un autre portrait de l'écrivain, en xylographie ; Richepin apparaît aussi, avec son épouse, dans la Sérothérapie (Saint-Etienne, musée d'Art moderne) vaste mise en scène symboliste exécutée en 1895.

Informations juridiques

Statut juridique

propriété de la commune, achat avec participation du FRAM, Besançon, musée des beaux-arts et d'archéologie

Date acquisition

1990

Informations complémentaires

Exposition

1885: Paris, Salon des Champs-Elysées, n°1701

Bibliographie

GOUNOT Roger, Charles Maurin : 1856-1914, essais sur le peintre, cat. exp. [1978, Musée Crozatier, Le Puy-en-Velay], Le Puy-en-Velay, Musée Crozatier, 1978, p.8 ; - PINETTE Matthieu, SOULIER-FRANÇOIS Françoise, De Bellini à Bonnard. Chefs-d'oeuvre de la peinture du Musée des Beaux-Arts et d'Archéologie de Besançon, Paris, Pierre Zech Editeur, 1992, p.190 ; - COLLECTIF, La Dame aux éventails : Nina de Callias, modèle de Manet, cat. exp. [17 avril - 16 juillet 2000, Musée d'Orsay, Paris], Paris, RMN, 2000, p.39 ; - GRANDJEAN Gilles et FRECHURET Maurice, Charles Maurin, un symboliste du réel, cat. exp. [16 juin - 30 sept. 2006, Musée Crozatier, Le Puy-en-Velay], Lyon / Le Puy-en-Velay, coéd.Fage éd. / Musée Crozatier, 2006, p.176