POP

Plateforme ouverte du patrimoine

Château

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château

Titre courant

Château

Localisation

Localisation

Occitanie ; 48 ; Saint-Léger-du-Malzieu

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Lozère

Canton

Malzieu-Ville (Le)

Lieu-dit

Saint-Léger-du-Malzieu

Références cadastrales

2011 D 225

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e moitié 16e siècle (?) ; 17e siècle ; 3e quart 18e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1775

Commentaires concernant la datation

Date portée

Description historique

Il s'agit d'un château dont la construction remonte certainement à la fin du 16e siècle ou au début du 17e siècle d'après les éléments architecturaux employés (parement, fenêtres croisées, demi-croisée avec appui mouluré...). Des remaniements sont intervenus ultérieurement comme le prouve la date 1775 inscrite sur une petite fenêtre au nord ou la composition générale.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Granite ; moellon ; moyen appareil

Matériaux de la couverture

Tuile creuse

Description de l'élévation intérieure

2 étages carrés ; étage de comble

Typologie du couvrement

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans ; croupe ; toit en pavillon

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier demi-hors-oeuvre : escalier en vis sans jour, en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

Le château est situé sur une grande parcelle dominant les gorges de la Truyère. L'édifice possède un grand corps de logis, de plan rectangulaire, séparé en deux par la présence d'une tour d'escalier centrale demi-hors-oeuvre. La construction est entièrement faite à l'aide de moellons de granite : on pourra cependant distinguer 3 modes de mise en oeuvre allant du parement grossièrement assisé au moyen appareil. La partie ouest du bâtiment est couverte par un toit en pavillon : on distingue plusieurs baies croisées ou demi-croisées dont les encadrements sont chanfreinés et conservant des appuis moulurés. La présence de ces baies ainsi qu'un couronnement de corbeaux à 2 degrés marquent l'importance du logis. Le bâtiment oriental présente une porte couverte en berceau plien-cintre ansi qu'un porche couvert par un arc surbaissé chanfreiné à clef droite. Les bâtiments sont desservis par une tour d'escalier présentant de rares jours d'éclairage. On peut noter la présence d'une girouette avec une figure de coq sur la toiture.

Technique du décor des immeubles par nature

Ferronnerie ; sculpture

Indexation iconographique normalisée

Coq

Description de l'iconographie

Une girouette représentant un coq est conservée sur la toiture ; l'inscription de la date 1775 figure dans un cartouche sur le linteau d'une fenêtre.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2012

Date de rédaction de la notice

2012

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Fock-Chow-Tho Cécile

Cadre de l'étude

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional Occitanie - Direction de la Culture et du Patrimoine - Service Connaissance et Inventaire des Patrimoines 22, bd Maréchal Juin 31406 Toulouse cedex 9 - Espace Capdeville, 417 Rue Samuel Morse, 34000 Montpellier - 05.61.39.62.47

1/6