POP

Plateforme ouverte du patrimoine

Malouinière de la Ville-Bague

Désignation

Dénomination de l'édifice

Manoir

Précision sur la dénomination de l'édifice - hors lexique

Malouinière

Titre courant

Malouinière de la Ville-Bague

Localisation

Localisation

Bretagne ; Ille-et-Vilaine (35) ; Saint-Coulomb

Lieu-dit

La Ville-Bague

Références cadastrales

D 138 à 147, 151, 314 à 316, 389, 390

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

17e siècle ; 18e siècle ; 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1695

Description historique

La construction du logis et de la chapelle de la Ville-Bague peut être attribuée à l'une des plus grandes famille de Saint-Malo aux 17e et 18e siècles, les Magon de la Chipaudière, propriétaires du domaine à partir de 1695, mais le logis, de type malouinière, semble légèrement postérieur. Le jardin a vraisemblablement été aménagé à la même époque, et l'on peut lire son tracé sur le relevé des Côtes de France : il était alors constitué de trois terrasses allant en s'agrandissant et s'évasant complètement au niveau de la dernière. Les deux premières terrasses étaient plantées à la française, avec quatre parterres et des arbres, la dernière était occupée par deux pelouses séparées par l'allée centrale. Du tracé original ne subsistent aujourd'hui que l'enceinte et le tracé des deux premières terrasses, la dernière ne faisant plus partie de la propriété. Un parc paysager a été redessiné au 19e siècle, flanqué d'un potager et d'une roseraie au niveau de la deuxième terrasse. Le parc a conservé actuellement son aspect global du 19e siècle, mais des parterres à la française ont été replantés sur la deuxième terrasse après les ravages causés par la tempête.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Menuiserie

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH partiellement

Date et niveau de protection de l'édifice

1981/12/28 : inscrit MH ; 1992/11/19 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Façades et toitures de la malouinière, de la chapelle et du colombier ; puits ; bureau et grand salon avec leur décor de boiseries ou de papier peint (cad. D 142, 143, 151) : inscription par arrêté du 28 décembre 1981 ; Murs de clôture et éléments construits du jardin (cad. D 138 à 141, 144 à 147, 314 à 316, 389, 390) : inscription par arrêté du 19 novembre 1992

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/3