POP

Plateforme ouverte du patrimoine

Maison

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison

Titre courant

Maison

Localisation

Localisation

Occitanie ; Gard (30) ; Uzès ; 29 boulevard Gambetta

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Languedoc-Roussillon

Adresse de l'édifice

Gambetta (boulevard) 29

Références cadastrales

1952 G 585

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

18e siècle

Description historique

La poétesse Verdier-Allut aurait habité dans cette maison. L'immeuble se compose de plusieurs parties : un ensemble du 17e siècle prolongé au 18e siècle jusqu'au boulevard extérieur par une grande terrasse encadrée de pavillons. Cette seconde campagne a doté l'immeuble de ferronneries assez importantes. La terrasse est munie d'une longue grille en fer forgé dont les grands panneaux, à double encadrement, sont séparés par des balustres à volutes symétriques. Une ferronnerie semblable défend les terrasses hautes de chaque pavillon latéral. En arrière de la terrasse s'élève la façade dont quelques fenêtres sont garnies de grilles à demi-balcon, du même style. La porte d'entrée s'ouvre sur un vestibule voûté de deux travées d'arêtes. Au fond, une porte donne sur la cage d'escalier. Chaque étage d'escalier se compose de deux volées parallèles séparées par une courte volée perpendiculaire. La rampe en fer forgé s'élève sur les trois étages. Au départ, elle s'enroule en un étroit cylindre. Elle se compose ensuite de grands panneaux alternant avec de petits panneaux à balustres. Les grands panneaux sont à double encadrement, avec entretoises ovales à perles et spirales d'angle. Le motif central est composé de deux grandes volutes en S, affrontées, raccordées par l'oeil intérieur à des volutes en C. Une petite tige ronde, perlée, s'intercale à la jonction médiane de ces volutes. Le remplage est complété, de chaque côté, par une volute en S et une en C, assemblées tantôt par contact en haut du panneau, tantôt par entrecroisement en bas. Une cour fait suite à l'escalier. Autrefois, l'escalier y prenait jour par une série d'arcs en anse de panier, superposés. Au long de la façade sud de cette cour, des galeries permettent, à chaque étage, de passer du bâtiment ouest au corps de bâtiment est. Ces galeries ont été munies de ferronneries du même type que l'escalier.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Ferronnerie

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH partiellement

Date et niveau de protection de l'édifice

1954/05/10 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Grilles en fer forgé du grand balcon en façade sur le boulevard et des galeries sur la cour ; rampe en fer forgé de l'escalier : inscription par arrêté du 10 mai 1954

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

A signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

La fiche établie en 1952 mentionne le cadastre G 585

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Typologie du dossier

Dossier de protection

Accès Mémoire

30334

1/8