POP

Plateforme ouverte du patrimoine

Chapelle Saint-Hilaire

Désignation

Dénomination de l'édifice

Chapelle

Titre courant

Chapelle Saint-Hilaire

Localisation

Localisation

Grand Est ; Meuse (55) ; Douaumont-Vaux ; chemin rural de Bras-sur-Meuse

Adresse de l'édifice

Bras-sur-Meuse (chemin rural de)

Références cadastrales

2021 164 AB 3

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1ère moitié 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1932

Auteur de l'édifice

Description historique

Au sortir de la Première Guerre mondiale, neuf communes meusiennes de la zone rouge du champ de bataille de Verdun sont déclarées « mortes pour la France » : Beaumont-en-Verdunois, Bezonvaux, Cumières-le-Mort- Homme, Douaumont, Fleury-devant-Douaumont, Haumont-près-Samogneux, Louvemont-Côte-du-Poivre, Ornes et Vaux-devant-Damloup. Les ravages sont tels qu’il est décidé de ne pas rebâtir ces villages. Toutefois, fait tout à fait unique, ces derniers conservent leur existence administrative à titre mémoriel. Témoins de la violence du conflit, neuf chapelles commémoratives sont édifiées entre 1930 et 1934 afin de perpétuer, outre les victimes de la guerre, le souvenir de chacun de ces villages disparus. Les titres de dommages de guerre ont permis le financement de ces constructions.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Maçonnerie de pierre de taille dure de Lérouvile ; ciment blanc ; moellon brut du pays ; mortier de chaux hydraulique ; moellons bruts du pays et mortier de chaux hydraulique couverts d’un enduit brut teinté de type tyrolien jeté à la truelle en trois couches, avec plus-value pour emploi de petit gravillon ; béton ; ciment armée

Matériaux de la couverture

Tuiles plates

Typologie de plan

Plan en forme de croix

Typologie du couvrement

Voûte en arc brisé

Typologie de couverture

Une charpente à deux pans se terminant par une toiture en croupe arrondie au niveau du chevet

Commentaire descriptif de l'édifice

La chapelle-abri de Douaumont est érigée à l’emplacement et dans la même orientation que l’église d’origine. Le chemin qui mène aujourd’hui à la chapelle correspond à l’ancien axe reliant l’église paroissiale au village. La chapelle-abri est ceint d’une haie végétale de faible hauteur rappelant la présence du mur d’enclos du cimetière reconstruit en 1930 et aujourd’hui disparu. L’enclos accueille quelques sépultures. En forme de croix, le plan de la chapelle se compose d’un porche, d’une nef, de deux baies formant un transept non saillant et d’un chœur circulaire. Le plan de l’édifice est proche de celui la chapelle de Bezonvaux, dessiné par Delangle cinq mois auparavant. Toutefois, la silhouette de la chapelle de Douaumont est plus large et moins élancée. Par ailleurs, les bras du transept sont légèrement plus affirmés.

État de conservation (normalisé)

Bon état

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

2021/12/15 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

La chapelle Saint-Hilaire et le sol de la parcelle, en totalité, situés sur la parcelle n°3 et figurant au cadastre section 164 AB, le tout conformément au plan annexé à l’arrêté : inscription par arrêté du 15 décembre 2021

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Cadre de l'étude

Typologie du dossier

Dossier de protection