POP

Plateforme ouverte du patrimoine

Lunette astronomique équatoriale dite le grand équatorial ou la grande lunette

Désignation

Dénomination de l'objet

Lunette astronomique

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Lunette équatoriale

Appellation d'usage

Le grand équatorial, la grande lunette

Titre courant

Lunette astronomique équatoriale dite le grand équatorial ou la grande lunette

Localisation

Localisation

Provence-Alpes-Côte d'Azur ; Alpes-Maritimes (06) ; Nice ; Grande Corniche ; observatoire de la Côte d'Azur

Numéro INSEE de la commune

06088

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Nice

Lieu-dit

Mont-Gros

Adresse de l'édifice

Grande Corniche

Nom de l'édifice

Observatoire de la Côte d'Azur

Référence Mérimée de l'édifice

IA06000862

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Grande coupole

Description

Catégorie technique

Astronomie

Structure et typologie

Fixe

Matériaux et techniques d'interventions

Laiton, verre, fonte, fer, acier, bronze

Description matérielle

L'instrument possède une lunette dont l'objectif a 75 cm d'ouverture libre et 18 m de distance focale. Cette lunette est fixée sur une monture équatoriale allemande dont le pied est en fonte ; celui-ci repose lui-même sur une double colonne en pierre de taille, établie sur un massif de moellons, dont la forme est celle d'un tronc de pyramide. Le pied métallique supporte un axe incliné suivant la ligne des pôles (axe polaire). Cet axe est muni d'un cercle divisé pour la lecture des ascensions droites. Un second axe, perpendiculaire au premier et ajusté excentriquement à l'extrémité de celui-ci, porte à l'un de ses bouts la lunette et à l'autre bout des contrepoids qui lui font équilibre. Le cercle de déclinaison est placé du même côté que la lunette. Le tube de cette dernière porte à l'une des ses extrémités le barillet et son objectif (l'objectif est fixé au barillet de fonte par une couronne de bronze) et à l'autre extrémité le système oculaire. Le corps de la lunette est constitué d'une partie centrale cylindrique en fonte de fer solidaire de l'axe de rotation en déclinaison et de six tubes de forme conique en tôle d'acier. A l'origine la lunette était équipée de deux chercheurs, l'un de 2, 8 cm et l'autre de 15 cm d'ouverture. Le mouvement d'entraînement en ascension droite était assuré par un moteur d'horlogerie à poids, à régulateur à ailettes (système Foucault). Le grossissement linéaire de la lunette pouvait atteindre 2 200.

Dimensions normalisées

Diamètre de l'objectif 76 cm ; distance focale 18 m ; longueur de l'axe horaire 4 m ; dimensions du châssis scellé sur la double colonne en pierre 4,20 m de long, 1 m de large, 24 cm d'épaisseur

État de conservation (normalisé)

Oeuvre restaurée, en état de marche, parties remplacées

Précisions sur l'état de conservation

Lors de la restauration de 1966, les tubes portant l'objectif et l'oculaire ont été remplacés, la lunette a été remontée de l'autre côté du pilier

Inscription

Inscription technique

Précisions sur l'inscription

Graduations sur les cercles de déclinaison et d'angle horaire

Historique

Lieu de création

Ile-de-France ; 75 ; Paris

Etape de création

Oeuvre unique

Siècle de création

4e quart 19e siècle

Année de création

1887

Description historique

L'instrument construit à Paris par le mécanicien Paul Gautier est installé à l'observatoire courant 1887. L'objectif taillé par les frères Prosper et Paul Henry a été coulé par la maison Feil à Paris. A l'époque de sa mise en service cette lunette astronomique est la plus grande du monde. Elle sera surpassée ensuite par les lunettes de Lick (USA), Meudon (92) et Yerkes (USA). En 1951 le chercheur d'origine de la lunette est remplacé par la lunette chercheur de comètes Zeiss, de 25 cm d'ouverture et 1, 80 m de distance focale, installée à l'observatoire de Nice en 1931 au titre des dommages de guerre. La coupole et la lunette furent restaurées en 1966. A cette occasion la motorisation de la lunette fut électrifiée et un pupitre général de commande des mouvements de la coupole et de la lunette fut installé. Elle fut utilisée au début pour la recherche des nébuleuses et des petites planètes et pour l'observation de la surface des planètes. Par la suite elle servit essentiellement à l'observation des étoiles doubles visuelles. En 1996 elle fut équipée d'une caméra CCD.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Date et typologie de la protection

1994/10/24 : classé au titre immeuble

Précisions sur la protection

Le bâtiment en totalité et le support de la lunette sont classés au titre immeuble

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Dénomination du dossier

Dossier avec sous-dossier

Partie constituante

Instrument de mesure des longueurs

Références des parties constituantes étudiées

IM06000309

Partie constituante non étudiée

Moteur à poids

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1996

Date de rédaction de la notice

1997

Adresse du dossier Inventaire

Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Direction Culture et Patrimoine - Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel Grand Horizon, 11-13 boulevard de Dunkerque, 13002 Marseille - 04 88 10 76 66

1/6