POP

Plateforme ouverte du patrimoine

cadran solaire mural dit cadran solaire Picard ou cadran du soir

Désignation

Dénomination de l'objet

Cadran solaire

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Cadran solaire mural

Appellation d'usage

Cadran solaire Picard ; cadran du soir

Titre courant

Cadran solaire mural dit cadran solaire Picard ou cadran du soir

Localisation

Localisation

Provence-Alpes-Côte d'Azur ; Alpes-Maritimes (06) ; Nice ; Grande Corniche ; observatoire de la Côte d'Azur

Numéro INSEE de la commune

06088

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Nice

Lieu-dit

Mont-Gros

Adresse de l'édifice

Grande Corniche

Nom de l'édifice

Observatoire de la Côte d'Azur

Référence Mérimée de l'édifice

IA06000862

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Mur de soutènement situé face au pavillon du concierge

Description

Catégorie technique

Gnomonique

Structure et typologie

Déplaçable

Matériaux et techniques d'interventions

Pierre

Description matérielle

Ce cadran solaire mural de forme rectangulaire, composé d'une trentaine de pierres taillées, possède un style métallique moderne. Le style ne prend pas appui sur le cadran et pointe vers le ciel. Les inscriptions gravées sur les pierres de taille indiquent les heures du soir de II heures à VIII heures. Sont également indiquées les courbes correspondant aux solstices et à l'équinoxe. Subsistent quelques traces de peinture murale. Lors de son transfert de Paris à Nice, le cadran fut installé sur un socle de marbre et sous un petit auvent métallique.

Dimensions normalisées

Dimensions non prises

État de conservation (normalisé)

Mauvais état ; manque ; oeuvre démontée

Précisions sur l'état de conservation

Manque le style d'origine

Inscription

Inscription technique (gravée, sur l'oeuvre) ; inscription (sur socle indépendant)

Précisions sur l'inscription

Graduations : lignes pleines pour les heures et lignes pointillées pour les demi-heures, courbes des solstices et droite des équinoxes, graduation d'heure en heure en chiffres romains de III à VIII ; inscription sur socle en marbre : CADRANT SOLAIRE provenant de L'ANCIENNE SORBONNE DON de la VILLE de PARIS.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Lieu de création

Ile-de-France ; 75 ; Paris

Lieu de provenance

Ile-de-France ; 75 ; Paris ; cour d'honneur de la Sorbonne

Siècle de création

4e quart 17e siècle

Année de création

1676

Description historique

Ce cadran solaire est l'un des trois cadrans solaires de la cour d'honneur de la Sorbonne calculés par l'abbé Jean Picard en 1676. Ils furent restaurés en 1876. Lors de l'agrandissement de la Sorbonne en 1882, seul est conservé le cadran méridional. Le cadran ouest disparut tandis que le cadran est fut remis à l'Observatoire de Nice et installé en 1900 à l'entrée du domaine du Mont-Gros selon une exposition nord tout à fait inappropriée. Seul survivant de l'oeuvre gnomonique de Jean Picard, ce cadran solaire fut démonté en 1997 et remisé dans l'ancienne écurie.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Date et typologie de la protection

1994/10/24 : classé au titre immeuble

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1996

Date de rédaction de la notice

1997

Adresse du dossier Inventaire

Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Direction Culture et Patrimoine - Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel Grand Horizon, 11-13 boulevard de Dunkerque, 13002 Marseille - 04 88 10 76 66